Sabrina Cusson

Artisane joaillière

Aperçu sur l’histoire de la bijouterie

Sabrina Cusson

Votre tenue journalière vous cause-t-elle des soucis? Avez-vous de la difficulté à vous habiller de manière créative et originale? Optez donc pour les bijoux!

Force est de constater que tout le monde est béat d’admiration devant les bijoux. De tous les temps, les bijoux ont été imprégné de valeur, qu’elle soit sentimentale ou monétaire. Une bague de fiançailles incrustée de pierres précieuses et bien ciselée, des boucles d’oreilles en or, un collier qui ne passe pas inaperçu… comment résister à nous parer avec de tels joyaux?   

Déjà à l’âge de pierre, hommes et femmes arboraient des ornements simples comme des plumes et des coquillages. À l’âge du bronze, les métaux dont l’or et l’argent firent leur apparition. Les Égyptiens, les Grecs et les Romains, renommés pour leur admiration du bijou filigrané, ouvrirent des centres de bijouterie. À partir du IXe siècle, le luxe des bijoux s’est accrût et, à la cour de Charles V, on portait des anneaux différents tous les jours de la semaine. Pendant la Renaissance, les bijoux se firent une beauté alors que les bijoutiers cherchèrent à raffiner les matériaux. Portés par les hommes autant que par les femmes, les bijoux furent sélectionnés et collectionnés par les rois et les reines comme des objets d’art. Grâce aux témoignages d’historiens et de connaisseurs de bijoux, nous pouvons toujours admirer la rareté et la beauté de certains objets qui virent le jour à la Renaissance. Par exemple, un pendentif composé de pierres précieuses et de perles baroques est exposé au Bridgeman Art Library à Londres. Il est effectivement magnifique. La période que l’on désigne Art Déco, pendant les années 1920, fut une ère que les historiens de l’art apprécient énormément car les bijoutiers s’inspirent des styles Empire et Louis XVI afin de créer des parures de platine, ce qui apporte une certaine souplesse au bijou. Entre autres, on admire plusieurs caractéristiques : les formes géométriques, les formes naturelles, la juxtaposition du mat et du brillant.

Aujourd’hui, la bijouterie comme métier est redevenue un art en soi après avoir connu un léger déclin pendant la Deuxième Guerre mondiale. On compte trois catégories différentes : les métaux et les pierres précieuses, la bijouterie de fantaisie et les bijoux artisanaux.

Le bijoux signé Sabrina Cusson est de prime abord un coup de cœur. Féminins, élégants et inspirés de la nature, les bijoux créés par Sabrina sont de toute beauté. Venez voir!